Martin-Dietrich Gleßgen (Zürich), Jean-Christophe Pellat, Thierry Revol (Strasbourg), Claus D. Pusch, Wolfgang Raible (Freiburg)

Hauptseminar: La cohérence et la cohésion textuelle (séminaire EUCOR)


Dans les cours de traduction assistée par ordinateur, qui font partie du curriculum de notre bachelier « FrankoMedia », on utilise le logiciel russe Reverso, le meilleur logiciel de traduction disponible à prix abordable. Au niveau de phrases isolées provenant des différentes langues européennes, ce logiciel fournit des résultats correctes. Or, dès que l’on essaie de traduire une suite de phrases, les résultats s’avèrent plutôt décevants, pour ne pas dire désastreux. Cela est dû au fait que le logiciel sait analyser relativement bien les relations syntactico-sémantiques qui existent au sein de la phrase mais qu’il n'est guère capable de saisir les relations qui s’établissent entre les phrases. Ces relations transphrastiques, sans lesquelles une suite de phrases ne pourrait jamais former ce qu’on appelle ordinairement un texte, constituent l’objet de notre cours.

L’acte du langage se manifeste presque exclusivement sous forme de textes ou de discours, rarement sous forme de phrases indépendantes ou de mots sortis de leur contexte. La linguistique textuelle met en relief cette dimension du langage qui dépasse l’étude grammaticale ou lexicologique dédiée à un type de construction donné ou à un ensemble de mots choisis. Il se pose la question de savoir, non pas, comment une phrase est faite mais comment un texte est construit, quelle est la différence entre une suite de phrases indépendantes et un texte cohérent et compréhensible.

Le cours veut identifier les techniques linguistiques qui permettent de lier plusieurs phrases (anaphores, expression de relations logiques, éléments déictiques etc.) pour en faire un texte et placer celui-ci dans son contexte énonciatif et pragmatique. On étudiera plus concrètement les différents genres textuels dans l’histoire du français puisque les techniques de cohésion textuelle sont intimement liées aux traditions textuelles qui évoluent dans le temps. Est conseillée, à titre d’introduction, la lecture des deux articles suivants :

• Gleßgen, Martin-Dietrich (2005): „Diskurstraditionen zwischen pragmatischen Vorgaben und sprachlichen Varietäten. Methodische Überlegungen zur historischen Korpuslinguistik“; dans: Schrott, Angela / Völker, Harald (éds.): Historische Pragmatik und Historische Varietätenlinguistik. Göttingen: Universitätsverlag Göttingen.

• Stark, Elisabeth (2001): „Textkohäsion und Textkohärenz“; dans: Haspelmath, Martin / König, Ekkehard / Oesterreicher, Wulf / Raible, Wolfgang (éds.): Language Typology and Language Universals / Sprachtypologie und sprachliche Universalien / La typologie des langues et les universaux linguistiques. Vol. 1. Berlin / New York: De Gruyter, pp. 634-656.

• On ajoute un texte de Wolfgang Raible publié dans la langue qui est actuellement la deuxième langue mondiale dans le web, savoir en espagnol. Il a un titre très simple: Qu'est-ce qu'un texte? et il est utilisé au Mexique en tant qu'introduction à la linguistique textuelle. Il est téléchargeable sous forme d'un document Acrobat.

Le groupe de ce cours EUCOR se composera d’étudiants des universités de Fribourg (Allemagne), Strasbourg (France) et Zurich (Suisse). Une bonne maîtrise du français est indispensable, mais on peut obtenir aussi un « Schein » pour d’autres langues que le français. Une inscription personnelle, dans la « Feriensprechstunde » de Wolfgang Raible ou bien lors d’une réunion préparative (lundi, 24 octobre 2005, 13h00, bibliothèque du séminaire), est de rigueur, car le nombre de participants, pour des raisons de logistique, doit être limité à 10 personnes du côté allemand. Le cours comprendra deux séances, chacune de deux jours, dont les dates seront probablement les suivants : vendredi / samedi, 2/3 décembre et 16/17 décembre 2005.

Le vendredi 25 novembre nous nous rencontrerons à la salle 1265 du Romanisches Seminar (à 18 heures). Les participants auront l'occasion de nous proposer, à titre d'exercice, et en français, les résultats de leurs travaux et recherches respectifs.


Nr Datum Thema Referentin/Referent
1 02./03.12.2005 "Viele Köche verderben den Brei" - ce proverbe vaut-il aussi pour les articles publiés dans Wikipedia? Irene Pfefferle
2 02./03.12.2005 La cohésion textuelle comme un problème central de la traduction automatique. Cornelia Pastusiak
3 02./03.12.2005 Jusqu'à quel point peut-on réduire la cohésion textuelle sans rendre impossible la compréhension? Le cas du futurisme, dadaisme, surréalisme. Diana Zille
Sarita Rahm
4 02./03.12.2005 Les deux sortes de cohésion temporelle dans "le grand jour" (Combray) dans la Recheche de Marcel Proust Frauke Wunder
5 02./03.12.2005 Comment peut-on décrire une image? Progression thématique, traditions discursives... Nikola Schrenk
6 02./03.12.2005 Le découverte des techniques cohésives dans le langage enfantin Alexandra Graef
7 02./03.12.2005 La cohésion textuelle dans les Lettres à un Provincial von Blaise Pascal Johanna Müller-Lankenau
8 02./03.12.2005 Les techniques chésives appliquées à La leçon d'Eugène Ionesco Rosa Maria Gannucscio
9 02./03.12.2005 L'expression de la cohésion dans le langage des signes/langage par gestes (en l'occurrence ASL) Sophia Lui
Haibar Karmand
10 02./03.12.2005 Écrire entre 10 et 14 ans Birgit Knittel
Nr Datum Thema Referentin/Referent

Außer Konkurrenz nehmen teil: Claire Allgeier