Martin-Dietrich Gleßgen (Zürich), Jean-Christophe Pellat (Strasbourg), Claus D. Pusch & Wolfgang Raible (Freiburg)

Hauptseminar:
Traditions de discours et pragmatique historique

Le séminaire est conçu en collaboration avec l'institut de linguistique française de Strasbourg et le séminaire de romanistique de l'université de Zurich; les séances auront lieu tant à Strasbourg (probablement les 14 et 15 janvier 2005) qu'à Fribourg (sont prévus les 26 et 27 novembre 2004).

Le terme de pragmatique a connu des usages extrêmement variés dans les sciences de l'homme. En linguistique, nous pouvons distinguer:

  1. le fondement pragmatique de tout énoncé dans un contexte de communication : les formes du langage répondent dans cette conception à des stimulus externes qui les déterminent en partie;
  2. les soi-disants "actes de langage" qui impliquent immédiatement des actions (type j'ouvre cette séance) ou les dialogues, fortement contextualisés; c'est la définition rhétorique de la pragmatique, utilisée dans l'analyse de discours;
  3. les éléments linguistiques internes qui créent un lien entre un énoncé et le contexte communicatif dans lequel l'énoncé est placé (p.ex. la détermination, les éléments déictiques ou les périphrases).
Les trois dimensions interviennent dans la constitution de traditions de discours qui jouent à leur tour un rôle constitutif dans la formation des variétés linguistiques, autant diastratiques que diaphasiques.

Le séminaire a comme objectifs:

  1. d'identifier des éléments linguistiques de type rhétorique (définition 2) ou internes (définition 3) qui caractérisent des genres textuels donnés;
  2. de montrer comment ces éléments se sont transformés à travers le temps;
  3. d'identifier des éléments linguistiques en général qui apparaissent d'abord dans un genre textuel donné et qui se sont répandus ensuite dans d'autres genres, dans des variétés entières ou même dans la langue commune;
  4. de montrer en quelle mesure la forme linguistique des genres textuels est déterminée par des contraintes communicatives, sociales ou historiques. Peuvent servir comme point de départ des études monographiques sur des genres textuels donnés (p.ex. T. Krefeld, Das französische Gerichtsurteil ), des corpus informatiques (Frantext moderne et médiéval, Le Monde sur cd-rom) ou des choix de textes individuels (genres littéraires ou autres).

Les dix candidat(e)s élu(e)s doivent assister à une séance préparatoire qui est obligatoire et qui aura lieu lundi, 18 octobre, 13h00, à la bibliothèque du séminaire.

numéro

Date

sujet

intervenant

1   La tradition du discours argumentatif et ses débuts tant rhétoriques que scolastiques Karoline Reichardt
2   Comment écrire une lettre? La tradition des épistoliers (à préciser pour un des pays de langue romane) Susanne Möhner
3 & 4   L'histoire de l'article scientifique depuis Nicole Oresme et la Renaissance Italienne (lettres des humanistes) jusqu'à nos jours Dr. Micheline Joemets &
Rosa Furtmann
5 & 6 & 7   La tradition du discours historique en France depuis les Croisades (Robert de Clari, Villehardouin) à nos jours Daniela Bogenschütz &
Nadine Schuler &
Claire Allgeier
8 & 9   Les genres de la science médicale  
10   Le discours géographique en France Melanie Hermann
11   Le Miracle de Théophile. Comment Rutebeuf met-il à son service des outils langagiers pour faire de son texte un texte théâtral ? Anne-Elodie Schuster & Virginie Misiuk
numéro date sujet intervenant

Participation h.c. Maria Herting, Daniela Wehrstein, Simone Melzer, Perrine Wieber